Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF, est morte - 21 février 2014 - L'Obs

Antoinette fouque, cofondatrice du mlf, est morte - 21 février 2014 - l'obs

Théoricienne et écrivaine

Antoinette Fouque n’est pas tout à fait en accord avec Simone de Beauvoir et sa théorie du 2e sexe. Bien sûr, l'auteure a participé à plusieurs livres collectifs ainsi qu'à de multiples débats. Elle est à l'initiative du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Antoinette Fouque fait la lumière sur la féminologie au fil de plusieurs essais.

Une société d'édition pour les livres des femmes

Avec des centaines de livres dédiés à la réflexion des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples auteurs de diffuser leurs idées. Cette femme de lettres fonde Les Editions des femmes au tout début de la décennie soixante-dix. Les Librairies des femmes voient le jour à la même époque. Les ouvrages dont les auteurs sont des femmes sont présentés dans sa première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de promouvoir la littérature féminine.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : Antoinette Fouque et la politique

Antoinette Fouque s'engage avec le MRG pour les élections au parlement européen, elle est députée entre 1994 et 1999. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la notion d'égalité. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) se bat dans le but de réfréner la poussée de tous les extrémismes, car en ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger.

Le groupe nommé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes (MLF), a été lancé par cette femme. Antoinette Fouque fait la connaissance de Jacques Lacan, le réputé psychanalyste à la fin des années soixante. C’est en 1972 qu’Antoinette Fouque participe à des débats au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, psychanaliste féministe.

Une militante sur toute la planète

Pour Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme. C'est écrit sur une banderole qu'elle agite lors d'une manifestation du Mouvement de libération des femmes à Paris. Cette militante lance le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. Tous les combats féministes ont été appuyés par la militante. Au siège des Nations Unies mais aussi sur toute la planète, Antoinette Fouque prend la défense de la cause des femmes.

Nos articles